Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Le désormais célèbre article du Journal de Saint-Denis, consacré aux carences de gestion du syndic SDC (Société Dionysienne de Copropriétés), a fait l'objet de plusieurs commentaires d'internautes sur la page web du Journal de Saint-Denis.

Voir ici plusieurs commentaires sélectionnés par nos soins ; à noter que ça ne se bouscule pas dans les commentaires pour défendre la gestion du syndic SDC.

"Une autre victime de SDC : Si je compte bien, cela fait depuis juillet 2014, 5 condamnations ! Je me pose la question " Qu'est-ce-qu'il faut qu'il fasse pour qu'il ait une interdiction d'exercer ?""

"L'autre victime de SDC : Même devant les procès qui le discréditent, Thierry Michel continue encore à se poser en victime !"

"lachapelle93 : Merci pour les commentaires des copros avertis. J'aimeras lire ceux des copros satisfaits cités par M. Michel. Alors comme ça un juriste peut plaider devant le TI ? Ca sort de quel code de procédure ? Il veut parler d'une assurance de protection juridique qui permet de défendre le syndicat et est généralement proposée avec la RC devenue obligatoire pour toute copropriété. C'est donc le peuple par l'intermédiaire des représentants élus qui, lassé de payer des frais de poursuite gonflés d'honoraires du syndic indus, a poussé à l'adoption de cette loi. SDC ne fait que l'appliquer, il ne peut donc dire qu'il s'est équipé d'un juriste comme si c'était dû à son seul génie."

"dégoût 93 : Dans le cs dont je fais parti Thierry Michel est le gourou et certains membres sont les disciples. Ces condamnations devraient pourtant ouvrir les yeux de certains on peut toujours rêver. Tant que SDC hypnotisera par ses belles paroles et si 3peu de réponses aux questions posées par certains il pourra continuer longtemps comme ça".

"hélianthe : Pas beaucoup de félicitation en tout cas ! Thierry Michel profite de cette chronique pour faire sa pub !! En attendant trop de copropriétés ont a se plaindre non seulement de sa gestion "d'abandon", mais aussi de ses services : aucune réponse aux courriers simples ou recommandés, notes, mèls, texto.. jamais de réponse au téléphone, quand çà décroche (!), autre que : "j'ai noté, je transmets, M. Michel va vous rappeler !" sans jamais de suite... Quand un propriétaire qui loue et qui habite en province prend un RDV ferme avec Thierry Michel et prend le train pour venir "spécialement" au RDV... oh, "c'est dommage", il n'est pas là !!! et bien sûr, sans avoir été prévenu pour éviter le déplacement !! et sans aucune excuse évidemment ! En réalité, T. Michel se fiche de ses clients ! Par contre, à défaut de convoquer chaque année comme la loi l'y oblige, une AG, il n'oublie jamais d'envoyer les charges à payer et les rappels ! Combien de procès avant son interdiction ? Bonne question !!"

Tag(s) : #Tribunal de Grande Instance-Cour d'appel-Cour de cassation, #Syndic SDC

Share this post

Repost 0