Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Vous l'avez surement remarqué durant les Assemblées Générales ; les syndics professionnels se montrent souvent combatifs envers les débiteurs dans les copropriétés, envers les copropriétaires qu'il est coutume d'appeler les "mauvais payeurs".

L'occasion est belle pour le syndic de donner des leçons aux mauvais payeurs pendant l'AG.

Les marchands de sommeil et leurs (bonnes) relations avec les syndics !

Oui, mais attention, il y a débiteur et débiteur.

Le syndic se montrera très réactif et combatif pour relancer les impayés du... petit débiteur ! Petit débiteur, c'est le copropriétaire qui détient peu de tantièmes dans la copropriétaire, il est propriétaire d'un studio ou d'un F2. Autrement dit, son vote ne pèse pas grand chose lors des Assemblées Générales.

Quelle sera l'attitude du syndic, face aux impayés des gros débiteurs ? Vous savez, les gros débiteurs, les copropriétaires qui détiennent beaucoup de tantièmes dans la copropriété. Les copropriétaires qui détiennent plusieurs lots dans l'immeuble.

On y trouve parfois les bailleurs professionnels ou, pire, les marchands de sommeil (pléonasme ?).

Vous n'avez jamais remarqué que les syndics de copropriété se montrent bien souvent très modérés et prudents envers les marchands de sommeil, pendant les Assemblées Générales ?

Vous n'avez jamais remarqué à quel point les syndics sont silencieux envers les impayés des marchands de sommeil, pendant les AG ?

A votre avis, pourquoi ?

Facile : si le syndic se montre trop exigent envers les impayés d'un marchand de sommeil, alors que va faire le marchand de sommeil ? Il va tout simplement voter contre le renouvellement du contrat du syndic. Le marchand de sommeil ne rencontrera aucune difficulté à recueillir la majorité des voix durant l'AG. Ainsi, il pourra réunir facilement une majorité de votes pour dégager le syndic qui se montrera trop exigent sur ses impayés.

Donc en clair, un syndic qui tient à exercer son métier honnêtement, un syndic qui ne fait pas de favoritisme envers un propriétaire majoritaire, un syndic qui se montre trop pointilleux envers un marchand de sommeil, à l'AG suivante, il dégage. Le marchand de sommeil le conduira vers la sortie, et il fera en sorte de désigner un nouveau syndic plus souple et complaisant à la prochaine AG. Un syndic qui ne viendra pas déranger les intérêts personnels du marchand de sommeil.

Donc si le syndic perd un immeuble, il perd de l'argent. Ce n'est pas dans l'intérêt du syndic de se montrer pointilleux envers les impayés d'un marchand de sommeil. Surtout pas... ! N'oublions pas non plus que les impayés rapportent de l'argent aux syndics (l'ARC l'a déjà dénoncé plusieurs fois !), surtout quand les syndics font semblant de relancer les impayés et font volontairement trainer les procédures.

N'oubliez jamais ceci :

- les marchands de sommeil prospèrent grâce aux syndics

- les syndics gagnent de l'argent grâce aux marchands de sommeil

Les premiers se nourrissent des seconds, et inversement !

A ce propos, c'est étrange, l'on entend jamais les syndics de copropriété dénoncer les agissements des marchands de sommeil... On n'entend jamais les syndics réagir dans la presse quand un marchand de sommeil se retrouve condamné par les Tribunaux... Silence radio pour les syndics, pas un mot... ! Étrange, non ?

Tag(s) : #Marchands de sommeil, #Caricatures, #L'ARC, #Fondation Abbé Pierre, #Article de presse

Share this post

Repost 0