Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

10 % en plus pour les taux des impôts locaux (foncier et habitation) c'est forcément un choc... Rapportés aux indicateurs que nous subissons (augmentation nulle des retraites, faible ou nulle des salaires, aides et prestations financières en berne...) cela fait beaucoup.

Mais la "vérité des prix", c'est le meilleur guide. Alors je me suis penché sur la tendance et la moyenne de 2007 à 2016, au moins pour le foncier. Et là, ô surprise ! Le taux 2016 est 22,65%, 20,59% en 2015... comme en 2013. Il était de 17,46% en 2007, soit 5,19% en moins qu'en 2016. Soit 0,57% par an. De quoi relativiser... Si on compare à l'évolution du coût de la vie.

Quant à la taxe d'habitation, il n'y a que 2 villes du 93 qui ont un taux plus faible même après l'augmentation, donc 37 au dessus, parfois avec des différences considérables : Saint-Denis 12,61%, 28,57% à Gagny.
Y'a de la marge mais je propose de la conserver intacte. Ce qui me chagrine plus, c'est la faiblesse du travail d'explication en direction de la population... Et de ne pas avoir décidé avec elle en fonction des contraintes qui pèsent sur les villes avec les baisses de subventions d'Etat. Et s'il y avait engagement de ne plus y toucher d'ici la fin de la mandature en 2020 ? Les copropriétaires et les locataires apprécieraient. En tout cas mettons tout ca en débat.  
 

Par Jean Brafman

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: