Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Direction le Département du Val-De-Marne (94), dans les communes de Charenton, Maisons-Alfort, Villiers-Sur-Marne et Le-Perreux-Sur-Marne... Oui, le syndic Gestion Immobilière Dubourg / GIDIMMO / GID est vraiment présent dans toutes ces villes, GID est vraiment implanté partout en Ile-De-France ! Impressionnant ! Plusieurs témoignages de résidences situées dans ces villes. Des retours d'expériences intéressants sur la gestion assurée par ce syndic.

 

I) 31 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 94 220 CHARENTON    
Nombre de lots : 25 lots    

* Interrogation de M. KHISTOO, membre du Conseil Syndical. Entrée du syndic GID en 2014; 

* M. KHISTOO s'interroge sur l'idée d'une mise en concurrence à cause du mécontentement, il y a 6 mois, vis-à-vis du gestionnaire M. Louis PHILIPPE.                         
* La venue du gestionnaire (...) a conduit à abandonner le changement envisagé.                         
* Le changement qui vit l'avènement de GID fut motivé par une augmentation ressentie comme arbitraire des tarifs, moins que pour des questions de compétence.                         
* Un des copropriétaires possède des parkings dans un autre immeuble géré par GID.             

* Cela dépend plus du gestionnaire que du syndic GID lui-même. Sur la qualité de la prestation du syndic, c'est le "jour et la nuit" entre 2 gestionnaires différents.                         
* La réactivité de GID n'est pas celle que le Conseil Syndical s'estime en droit d'attendre en matière de suivi des travaux et de prestataires.                         

 

II) 37 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 94 220 CHARENTON    
Nombre de lots : 10 lots   

* Le gérant de GID, M. Régis DUBOURG, est peu visible, il est difficile d'avoir un interlocuteur auprès du syndic.                         
* Arrivée de GID dans la copropriété en 2008, après avoir remplacé URBANIA.                        
* Pour le syndic URBANIA, l'avis est le suivant : absence de professionnalisme, de réactivité.                         
Réactivité de GID mauvaise, d'après Vivian SAMINADEN, ancien Président du Conseil syndical :                       
* Poignée de porte dans les sous-sols, 4 mois pour changer une poignée de porte.                   
* Serrure de sas d'entrée, à changer.                        
* Gestion comptable très bien.                         
* Ascenseurs, entretien OK                        
* Manque de réactivité pour les demandes spécifiques. 

Opinion de Madame Janine BENSIMON, actuelle Présidente du Conseil Syndical :                    

*  De tous les syndics testé par la résidence, GID est loin "d'être le pire".                         
*  Même si le suivi des demandes et des dossiers traîne parfois un peu, Mme BENSIMON   donne acte qu'ils répondent toujours aux mails et au téléphone.                         
* Mme BENSIMON se déclare satisfait de ses gestionnaires (Mme BALTHAZARD et Mme PEREIRA).                         
* Problème de turnover de gestionnaires chez GID ; 2 gestionnaires différents l'année dernière.                       

III) Résidence PARC DE VILLIERS - 10 rue Léon Blum - 94 350 VILLIERS-SUR-MARNE    
Nombre de lots : 75 lots   

Mme DEVAUX, membre du Conseil Syndical, précise que GID avait été introduit par Madame LOPES, Présidente du Conseil Syndical. Leur résidence était auparavant gérée par le syndic GIEP, jusqu'en 2014.      

                   
Parmi les griefs exprimés à l'égard de GID :                         
* un grand turnover de gestionnaires (4 à 5 gestionnaires se sont succédés depuis l'arrivée de GID dans l'immeuble en 2014).                      
* une réactivité très lente pour les demandes des copropriétaires.                  
* de nécessaires et multiples relances pour voir les demandes exécutées.                        
Mme DEVAUX se déclare un peu déçu pour ce syndic qui n'apparait pas comme différent dans ses pratiques de ses prédécesseurs (GIEP). 

                       

IV) Résidence COTE DE LA MARNE - 9/11 rue Rivière - 94 170 LE-PERREUX-SUR-MARNE    
Nombre de lots : 39 lots    

M. Patrick DONZEL BOURJADE, Président du Conseil Syndical indique que la Gestion Immobilière DUBOURG est rentrée dans sa résidence en 2014, ayant succédé au syndic DAUCHEZ qui avait racheté le syndic initial, filiale de BNP PARIBAS GERER. La copropriété avait choisi de ne pas donner suite à DAUCHEZ en raison de son incompétence technique et de l'inefficacité dans ses relations et interventions.                         

D'après M. DONZEL BOURJADE, le syndic GID a donné une totale satisfaction la première année, mais depuis un turnover de gestionnaires, l'interlocuteur initial a disparu et la même incompétence technique décriée chez le syndic DAUCHEZ se retrouve pour lui chez le gestionnaire de GID, (...).

M. Patrick DONZEL BOURJADE a demandé à M. Régis DUBOURG, gérant du cabinet GID, de remplacer le gestionnaire (...).                        
M. DONZEL BOURJADE a rencontré M. Régis DUBOURG, lequel lui a proposé de reprendre la gestion de l'immeuble, mais M. DONZEL BOURJADE se déclare à ce jour très réservé sur l'efficacité de GID, que M. Régis DUBOURG présente comme un syndic différent.                         
Depuis l'Assemblée Générale de juin 2016, M. DONZEL BOURJADE déplore une absence de contact personnel avec M. Régis DUBOURG, malgré des demandes écrites de sa part : reprise des contrats, réception des travaux, déclaration de garanties décennale et réponse à certaines demandes précises des copropriétaires.                         
M. DONZEL BOURJADE se déclare dans l'attente et face à une impossibilité de donner un avis objectif sur la qualité des prestations de GID, tant sur un plan technique que administratif et comptable.   

                     
M. DONZEL BOURJADE expose que, dans le cas où la résidence ne parviendrait pas à résoudre ces problèmes, ni à avoir des relations professionnelles normales, il proposera à nouveau à l'Assemblée Générale de ne pas reconduire ce syndic. En effet, au cours de l'AG de juin 2016 qui vit la réélection de GID, M. DONZEL BOURJADE, avec quelques autres copropriétaires, avait inscrit un nouveau syndic à l'ordre du jour.                         
Selon le Président du Conseil Syndical, M. Régis DUBOURG persisterait à ne pas répondre à ses sollicitations.

Quelques illustrations en appui de ce grief :                         
* explication sur l'affectation comptable des factures d'entretien des eaux pluviales et de l'entretien des pompes de relevage --> le Président du Conseil Syndical pense à une erreur comptable.                         
* examiner des contrats d'entretien des terrasses et vérification de la facturation --> le Président du Conseil Syndical voit une double facturation.                         
* Reprise de la réfection des couvres-joints entre deux bâtiments dans les "règles de l'art" et avec un souci esthétique. Le travail réalisé n'est "ni fait, ni à faire" selon le Président du Conseil Syndical.                         
M. DONZEL BOURJADE considère que le travail a été fait sans soins et sans réflexions.                         
* Pour tous les contrats, fourniture des certificats de qualification des entreprises et des rapports d'intervention qui sont normalement remis au syndic.                         
* Fourniture de la copie du rapport de vérification quinquennale des ascenseurs.                     

* Remise en état de l'effondrement du parking extérieur.                        
* Examen des désordres qui pourraient rentrer dans le cadre de la garantie décennale.                         

V) 40 avenue Victor Hugo - 94 700 MAISONS-ALFORT    

M. Patrice FISCHER indique que la qualité des prestations du syndic GID était dépendante      avant tout de la qualité du gestionnaire affecté à l'immeuble et n'était pas homogène. Il a pu citer le nom d'une collaboratrice de qualité, Madame BALTHAZARD, exerçant au sein de la Gestion Immobilière DUBOURG.

Tag(s) : #Syndic GID (Gestion Immobilière Dubourg), #Syndic URBANIA, #Nos actions, #Syndic GIEP, #Syndic DAUCHEZ

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: