Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Le cabinet Batim & Fils a tenu à publier un droit de réponse, suite à une publication sur le blog qui reprenait un lien de l'ARC (abus rédigé par l'ARC à propos de Batim & Fils).

Le droit de réponse du cabinet Batim & Fils :

 

"L'ARC, à travers son site Internet, a publié deux prétendus abus pour une même affaire, portant ainsi atteinte à l'image du cabinet Batim & Fils.

Les faits :

Historiquement, la copropriété dont il s'agit a été longtemps compliquée techniquement et financièrement ; certains copropriétaires débiteurs (souvent violents en Assemblées Générales) avaient engagé en 2011 une procédure en résiliation d'Assemblée, procès qu'ils ont perdu en juillet 2013.

C'est donc dans un contexte difficile qu'un prêt a été octroyé à cette copropriété, qui entre-temps a été placée sous OPAH ; l'ARC a rendu public cette information obtenue dans le cadre d'une mission financée à travers un appel d'offre public.

Un représentant de l'ARC était présent lors de l'Assemblée Générale qui nous a élu - contre l'avis et de l'opérateur et de l'ARC -, Assemblée à laquelle nous avons clairement expliqué la nécessité de recourir à un emprunt très court terme. Nous avons obtenu ce crédit après production d'un plan de trésorerie sur 4 mois que nous avons tenus. nous pensons en effet, compte-tenu de notre expérience, qu'il faut tout faire pour éviter la mise sous Administration Judiciaire d'une copropriété.

L'opérateur et l'ARC ont convaincu les pouvoirs publics de placer cette copropriété sous Administration Provisoire, ce qui a été fait fin 2014, sans concertation ni information préalable du Conseil Syndical ou du syndic.

Les prétendus abus :

Il sont repris sous deux numéros distincts, à un an d'intervalle, et se basent sur un postulat erroné : le fait de ne pas avoir de compte séparé pour la copropriété, ce qui est faux. En effet, toutes les copropriétés que nous gérons, quelle que soit leur taille, disposent d'un compte bancaire séparé et ce, bien avant que cela ait été rendu obligatoire par la loi.

La réalité :

Le cabinet Batim & Fils, comme toute entreprise de services, cherche avant tout la satisfaction de ses clients, les copropriétaires, et œuvre dans l'objectif de préserver son fonds de commerce que sont les copropriétés, tout en respectant les règles. Ce n'est pas un exercice facile tous les jours, mais l'engagement des équipes est là, et un grand nombre de copropriétaires et de Conseils Syndicaux nous font confiance depuis de nombreuses années."

Tag(s) : #Syndic Batim & Fils, #L'ARC

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: