Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Encore et toujours des problèmes rencontrés avec la Gestion Immobilière Dubourg / GID / GIDIMMO, et toujours sur la même copropriété. Cette fois, on apprend que le syndic continue d'intervenir dans le compte bancaire de la copropriété, 4 mois après la fin de son mandat en Assemblée Générale ! Faut le faire ! Cela rappelle les belles années du syndic LAMY (ou même de SDC / Société Dionysienne de Copropriété, qui était pas mal dans le genre !). Finalement, loi ALUR ou pas loi ALUR, absolument rien ne change dans les pratiques des syndics de copropriété ! 

Un nouveau carton rouge pour la Gestion Immobilière Dubourg ! Voir le message suivant, directement adressé au syndic :

"Message à destination de Monsieur Régis DUBOURG - Gestion Immobilière Dubourg - gérant

Copie :
- Sabrina CASBI - Gestion Immobilière Dubourg - gestionnaire
- Maître Ludovic REVERT-CHERQUI - Avocat à la Cour
- Monsieur TANG - Syndic En Ligne - gérant

Objet : (...) - Saint-Denis - règlement du prestataire BGA (Boyer Grandjean Assainissement)

Monsieur DUBOURG,

Je me permets de vous contacter une nouvelle fois, à propos du règlement des prestataires de l'immeuble.

J'ai appris très récemment que la société BGA (Boyer Grandjean Assainissement) a été réglé en octobre 2016, pour leur prestation réalisée dans l'immeuble en... février 2015 !

Je vous avais déjà écrit à ce sujet, voir sur ce lien :

 

Monsieur DUBOURG, il se trouve que la société BGA a été réglé en octobre 2016 par... le syndic GID !

Monsieur DUBOURG, je vous signale qu'un tel acte est illégal ! En effet, l'Assemblée Générale du 29 juin 2016 n'a pas reconduit votre cabinet. Dès lors, je vous rappelle que, depuis le 30 juin 2016, le syndic GID n'a plus la main pour gérer notre immeuble. Vous avez même hésité à nous faire passer sous Administration Judiciaire durant la période de juillet et août 2016, à cause de l'incompétence de votre cabinet pour rédiger correctement un ordre du jour d'Assemblée Générale.

Loin de moi l'idée de vouloir revenir sur cette épisode. Simplement, Monsieur DUBOURG, pouvez-vous m'expliquer pourquoi GID continue de piocher de l'argent dans le compte bancaire de l'immeuble, en octobre 2016, pour payer le prestataire BGA ? Alors que GID n'a plus de mandat pour toucher à notre comptabilité depuis le 30 juin 2016 !

Un tel acte est illégal. Et comme GID a continué de piocher de l'argent dans le compte en octobre 2016, soit 4 mois après l'AG du 29 juin 2016, alors nous nous sommes trouvés dans une situation assez ubuesque durant laquelle, en septembre et octobre 2016, la copropriété avait 2 syndics en même temps : Syndic En Ligne et GID !

(...)

De mémoire, il me semble que même le syndic SDC n'a pas fait pire - SDC avait pourtant continué à intervenir durant le mois de juillet 2014 dans l'immeuble, alors que leur mandat avait pris fin à l'AG du 3 juillet 2014.

En gros, si je comprends bien :

- la société BGA a été payé en octobre 2016 par GID,

- alors, dans ce cas, pourquoi le Syndic En Ligne n'a t-il pas été prévenu par GID, de ce règlement ?

- La copropriété a été géré par 2 syndics différents en octobre 2016 : GID et Syndic En Ligne. C'est très original. Mais c'est illégal.

Gestion Immobilière Dubourg continue d'intervenir sur le compte bancaire d'une copropriété, après avoir perdu le mandat de gestion !

(...) Payer un prestataire en octobre 2016 avec l'argent de la copropriété, alors que votre cabinet a perdu ce mandat depuis le 29 juin 2016, un tel acte est inadmissible (...)

Surtout à l'heure où la LOI ALUR est censée réglementer les pratiques des syndics de copropriété ! Visiblement, pour l'application de la LOI ALUR, il y a encore du boulot !

Monsieur DUBOURG : pouvez-vous m'expliquer comment votre cabinet a eu encore accès au compte bancaire de la copropriété en octobre 2016 ? Si la copropriété avait été dotée d'un réel compte séparé, un tel acte illégal de la part de votre cabinet n'aurait pas été possible.

Mais je comprends mieux pourquoi l'ARC s'interrogerait sérieusement sur vos "comptes séparés", à travers l'analyse de l'ARC (...). Voir le contenu de cette analyse sur ce lien :

Votre contrat GID prévoyait un compte séparé (forcément plus cher que le contrat avec un compte bancaire "non séparé"). (...)

Monsieur DUBOURG, je vous remercie de bien vouloir m'envoyer, dans les plus brefs délais, les relevés bancaires de l'année 2016, afin de vérifier quelles ont été les autres opérations bancaires effectuées par votre cabinet. A mon avis, on n'est pas au bout de nos surprises !

Monsieur DUBOURG, je comprends mieux à présent pourquoi (...) ont refusé catégoriquement ma présence dans vos locaux, lors du transfert des archives entre GID et Syndic En Ligne. Des choses à cacher ?

Votre cabinet a visiblement traîné des pieds au niveau comptable pour le transfert des documents. GID a traîné des pieds à un point tel que, 4 mois plus tard, GID continuait d'agir dans notre immeuble, sans en avoir le mandat.

(...)

Je demanderais au Syndic En Ligne de se retourner contre GID, lequel n'a jamais informé, par écrit, les copropriétaires lors de nos dernières AG de tous les retards de paiements des prestataires.

A propos de la relance de VEOLIA et de leur mise en demeure, je tiens également à rappeler la responsabilité du syndic GID dans cet énième retard de paiement !

Rappel de mon précédent message envoyé à votre cabinet, sur ce lien :

(...)
Dans l'attente d'explications de votre part,

(...)"

Tag(s) : #Syndic GID (Gestion Immobilière Dubourg), #Syndic SDC, #Loi Alur, #Tribunal de Grande Instance-Cour d'appel-Cour de cassation, #Société BGA (Boyer Grandjean Assainissement), #Syndic NEXITY, #Caricatures, #VEOLIA

Share this post

Repost 0