Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Coup de gueule par courrier des riverains du passage Haguette, et des acteurs du Collectif Haguette.

[Collectif Haguette] Le jardin Haguette, menacé de disparition !

On ne peut que souhaiter bon courage au Collectif Haguette, pour résister face aux appétits féroces des promoteurs immobiliers et des grands groupes de construction du BTP, bien épaulés par la Mairie de Saint-Denis et Plaine Commune.

Résister face au capitalisme immobilier, ce sera une lutte à mener pour les acteurs du Collectif Haguette.

Extrait du courrier :
"La CAPS (coopérative de l'accession sociale à la propriété de Plaine Commune Habitat) accélère les procédures pour la construction d'un immeuble sur la parcelle."

NDLR : Plutôt que de vouloir accélérer à tout prix le bétonnage dans une parcelle verte à Saint-Denis, la CAPS devrait plutôt se préoccuper de l'état des immeubles qu'elle a contribué à livrer depuis un an. Malfaçons, contentieux à rallonge contre les promoteurs immobiliers sont au menu :

- Quai de la Marine à l'Ile Saint-Denis

- Et surtout la résidence Les Deux Louise, étant un exemple emblématique à Saint-Denis.

Les élus perdraient-ils la mémoire ?

En février 2017, le Journal de Saint-Denis, les élus et le Collectif Haguette semblaient pourtant d'accord sur la pérénité du jardin Haguette... La question des futures constructions CAPS n'avait pas été abordée pendant ce moment convivial.

Le jardin Haguette représentait un partenariat entre la Ville de Saint-Denis et le Collectif Haguette, un bol d'air frais, un projet durable prévu sur plusieurs années. Avant la construction de la CAPS, censée intervenir dans 4 ans, pas avant.

Tag(s) : #Collectif Haguette, #PCH (Plaine Commune Habitat), #CAPS (Coopérative d'Accession Sociale à la Propriété), #Article de presse, #Résidence Les Deux Louise

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: