Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Je fais suite à mon premier témoignage daté du 19 mai 2017. Je suis locataire, adresse 24 rue Gaston Philippe à Saint-Denis. Le loyer est cher : 580 euros, charges comprises, pour un studio de 17m². 

Le plafond de ma salle de bain s'est effondré ! C'est tout le plafond qui couvre la superficie de la baignoire qui est touché. Cela s'est produit le jeudi 8 juin 2017, durant la nuit. C'est en rentrant chez moi, tard la nuit, que j'ai découvert ma salle de bain ravagé par la chute du plafond. Je vous laisse admirer la photo plus bas.

Ecroulement du plafond - Bailleur IMODEV - 24 rue Gaston Philippe - Saint-Denis

Cet effondrement est du à l'humidité, aux infiltrations d'eau. On voit bien que c'est pourri à l'intérieur. Un revêtement mural du plafond est arraché sur le côté. Voir les deux photos plus bas.

Ecroulement du plafond - Bailleur IMODEV - 24 rue Gaston Philippe - Saint-Denis
Ecroulement du plafond - Bailleur IMODEV - 24 rue Gaston Philippe - Saint-Denis

Du plâtre est tombé. Beaucoup de détritus et de résidus du plafond ont ravagé ma salle de bain, le lavabo et les toilettes. Voir les photos.

Ecroulement du plafond - Bailleur IMODEV - 24 rue Gaston Philippe - Saint-Denis
Ecroulement du plafond - Bailleur IMODEV - 24 rue Gaston Philippe - Saint-Denis

Cet effondrement du plafond de la salle de bain fait suite à l'effondrement du ballon d'eau chaude que j'ai connu il y a plusieurs mois déjà, toujours dans la salle de bain. J'avais déjà fait un premier témoignage sur ces pages, pour la chute du ballon d'eau chaude, en mettant directement en cause les plombiers "bizarres" avec lesquels mon bailleur IMODEV a rencontré quelques difficultés de communication.

A présent, je serais plus nuancé. On voit bien dans mon studio que tout est en train de s'écrouler à cause de l'humidité.  Et même si mon bailleur IMODEV avait retapé le studio, refait à neuf avec du matériel bon marché, avant de le mettre en location, on voit bien que les bases mêmes du studio (murs et plafond) sont humides. Les matériaux, même neufs, ne tiennent pas et finissent par s'effondrer à cause de l'humidité.

Pour la chute du ballon d'eau chaude, je ne sais pas finalement quelle part de responsabilité a le plombier dans son installation du nouveau matériel. Car il est bien évident qu'il y a un problème dans la fondation du mur, dans les structures. Problème de professionnalisme de l'artisan (plombier) ? Ou présence d'humidité dans les murs ?

Je rappelle qu'une très grosse quantité de mètres cube d'eau était tombé dans le studio, suite à la chute du ballon d'eau. Donc niveau infiltration, on peut imaginer le pire. Et je n'ai jamais été indemnisé par ce dégât des eaux.

Je rappelle aussi la dégradation progressive des parties communes de l'immeuble. Il était géré par le syndic SDC. De là à y voir un lien de cause à effet...

Entassement de fils électriques à l'entrée du studio...

Entassement de fils électriques à l'entrée du studio...

Les escaliers...

Les escaliers...

Ecroulement du plafond - Bailleur IMODEV - 24 rue Gaston Philippe - Saint-Denis
Même l'interrupteur est en mauvais état !

Même l'interrupteur est en mauvais état !

A présent, suite à l'écroulement du plafond, j'ai commencé à faire pression auprès d'IMODEV, qui continue à me louer ce studio à prix d'or (580 euros de loyer), comme si de rien n'était.

Tag(s) : #IMODEV, #Article de presse, #Syndic SDC, #Syndic NEXITY

Share this post

Repost 0