Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Question pour un champion (8ème partie), spécial bailleur social en Seine-Saint-Denis.

Top, c'est parti.

Bailleur social en Seine-Saint-Denis, et présent dans une grosse copropriété de Saint-Denis, avec 2/3 de privatif, j'occupe à moi seul le tiers restant de la résidence avec des logements sociaux et mes locataires.

En tant que représentant éminent du bailleur social, j'occupe également la fonction de Président du Conseil Syndical de la résidence. A ce titre, j'entretiens de très bonnes relations avec le syndic de la résidence, un syndic bien connu à Saint-Denis.

Copiner avec le syndic, cela permet de mieux défendre mes intérêts personnels puisque, en tant que bailleur social, je ne paye jamais mes charges en temps et en heures dans la résidence. Comme j'ai du pouvoir, je fais ce que je veux et je peux facilement m'arranger avec le syndic pour régler mes charges avec 2 à 3 mois de retard, ce qui est illégal et ce qui met en difficulté la résidence.

Un contrôle des comptes de l'ARC a déjà épinglé cette situation, en rappelant l'illégalité de ces arrangements. Mais je m'en cogne, je fais ce que je veux et le syndic ne me dira jamais rien !

Et puis, si le syndic commence à me dire quelque chose sur mes retards de paiements de charges, alors, je lui rappelerais qu'en tant que bailleur social, je détiens 1/3 des tantièmes de la résidence. Et donc, si le syndic n'est pas gentil avec moi, je formerais une majorité à la prochaine Assemblée Générale pour dégager le syndic, et pour le remplacer par un syndic plus compréhensif pour mes petites affaires ! Ce sera facile pour moi de former une majorité car dans la résidence, j'ai pignon sur rue, et beaucoup de copropriétaires sont aveuglés par mon aisance orale lors des Assemblées Générales. Le Conseil Syndical obéit même à mes ordres ! C'est comme ça que ça marche !

Je suis, je suis... ?

Tag(s) : #Les syndics à Saint-Denis, #L'ARC

Share this post

Repost 0