Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Le syndic SDC (Société Dionysienne de Copropriétés - La Dionysienne de Copropriété) s'est encore une fois surpassé, lors d'une Assemblée Générale, pour une résidence située à Saint-Denis ! Voir le document suivant.

Syndic SDC - un Conseil Syndical adopte les pleins pouvoirs pour 10 000 euros !

Vous avez bien lu : le Conseil Syndical de la résidence s'est accordé les pleins pouvoirs, citation : "Ce seuil de délégation, après avis et accord écrit du Conseil Syndical est porté à la somme de 10 000 euros."

10 000 euros... carrément ! Un seuil à inscrire dans le Livre des Records !

Visiblement, le Conseil Syndical n'a pas l'air très exigent et très regardant, dans son contrôle de la gestion du syndic. Et visiblement, cela ne semble pas non plus déranger le syndic SDC, qui approuve ces méthodes sur le Procès Verbal.

Pensez donc : le Conseil Syndical s'était déjà auto-octroyé un seuil de délégation à hauteur de 10 000 euros sans accord des copropriétaires. Et pour valider cette démarche (illégale ?), rien de tel qu'un petit vote en AG : vous connaissez le dicton : "Plus c'est gros et mieux ça passe !"

Avec un bémol toutefois, la résolution (illégale ?) est vraiment passée de justesse :

- 1552 tantièmes de votes POUR.

- 1454 tantièmes de votes CONTRE.

On peut donc dire que cette résolution a suscité bien des polémiques, preuve si il en est que son caractère légal est loin d'être évident. 

Enfin, avec une telle résolution que l'on pourrait qualifier de totalitaire, le syndic SDC est tranquille : il pourra lancer n'importe quel type de travaux, pour des sommes inférieurs à 10 000 euros, sans en passer par un vote en Assemblée Générale, et sans aucun contrôle du Conseil Syndical ! Le syndic SDC pourra donc (presque !) faire tout ce qu'il veut dans la résidence ! Vive la démocratie avec le syndic SDC

D'une manière générale, il convient de bien veiller à ce que les seuils soient suffisamment bas. Actuellement, on voit bien que la tendance de nombreux syndics (et surtout le syndic SDC) est de faire voter en AG des seuils élevés pour ne pas être « embêtés » par le contrôle du Conseil Syndical.

Or pour les opérations courantes (les « charges »), la multiplication de petites dépenses plus ou moins justifiées est souvent la cause d’inflation du budget annuel. C’est aussi par le contrôle serré des petites dépenses que la bonne gestion d’une copropriété s’obtient. La règle d’or en la matière, ce sont des charges les plus faibles possibles (ce sont les dépenses de fonctionnement de la copropriété, ou ses consommables) pour mettre l’argent des copropriétaires dans les travaux (ce sont les investissements qui conservent le patrimoine).

Tag(s) : #Syndic SDC

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: